Quatre soirs d'affluence et d'effervescence

lumignons-du-coeur_lung_02.jpg

Cette année, la Fête des Lumières a renoué avec 4 soirs de festivités. 4 soirées d’exception pendant lesquelles 1 million 800 000 visiteurs venus du monde entier ont déambulé de la colline de Fourvière à la place Antonin Poncet. L’affluence a été grande dès le jeudi, premier jour de la Fête des Lumières puis pendant les 3 jours qui ont suivi. Grâce à un dispositif de sécurité qui a parfaitement fonctionné et à une signalétique renforcée, les spectateurs ont pu déambuler et découvrir la programmation 2017 dans une ambiance calme et apaisée.

« Cette édition 2017 de la Fête des lumières fut un succès, avec un public nombreux qui a pu découvrir durant 4 soirées une ville transformée par des créations originales audacieuses, des petites places aux grands sites comme la place Bellecour, l’Antiquaille ou les théâtres antiques de Fourvière. Ce grand événement est le fruit d’une collaboration entre les équipes qui ont travaillé à la bonne organisation de la fête tant dans la programmation artistique que dans la sécurité de l’évènement », explique le Maire de Lyon Georges Képénékian. Le public a été très nombreux place des terreaux pour suivre les aventures d’Enoha mise en scène par Nathanaelle Picot. De James Bond, à E.T en passant par West Side Story, les spectateurs ont apprécié cette plongée au coeur du cinéma.

Le quartier de l’Antiquaille vers lequel le périmètre a été étendu cette année a aussi attiré beaucoup de monde : des sites des expérimentations étudiantes au collège Jean Moulin. Et sur le site des Théâtres antiques de Fourvière, plusieurs milliers personnes ont découvert la légende équestre de Balāha mise en scène par Damien Fontaine.

La place Bellecour, plus grande place piétonne d’Europe transformée cette année en jardin lumineux a attiré les foules pendant les 4 soirs de Fête. Les visiteurs ont profité de cette oeuvre poétique et apaisante imaginée par le collectif TILT en s’asseyant au pied des pivoines géantes, en flânant près de l’arbre à papillons, ou en découvrant le jardin composé installé au pied de la statue de Louis XIV. D’autres oeuvres comme celle du Centre Nautique Tony Bertrand conçue par l’équipe de la Direction de l’Eclairage Public de la Ville de Lyon ont été pénalisées par des conditions climatiques difficiles, le vent et la pluie perturbant la mise en place technique et l’exploitation sur les 4 soirs.

4 SOIRS DE SOLIDARITÉ
Plus de 250 bénévoles se sont relayés sur le site de l’Odéon des Théâtres antiques pour faire briller 70 000 lumignons au profit de l’association Laurette Fugain.

UNE FÊTE QUI LAISSE SON EMPREINTE DANS LA VILLE
►Jusqu’au 29 décembre, les Lyonnais pourront continuer d’admirer Rayonnement, la mise en lumière de Laurent Langlois & Daniel Knipper sur l’Hôtel-Dieu.
Wisps, l’installation lumière de la rue de la République et de la rue du Président Carnot imaginée par Pitaya restera également en place jusqu’à la fin du mois de décembre.
 

genius-scala_lung_01.jpg