Jean-Pierre David & Christian Thellier / Aérosculpture

Fan de voile et de deltaplane, Jean-Pierre David, inspiré par Panamarenko ou Santos Dumont, a toujours rêvé d’être un oiseau. En 1998, il fonde l’association Aérosculpture, qui a notamment développé son fameux Aéroplume. Ses créations ont survolé le ciel du Japon, du Turkménistan et de la Grande Muraille de Chine, mais en inventeur obsessionnel, il revisite sans cesse l’idée de flotter dans les airs. Pour lui, rendre la lumière vivante en l’intégrant à des éléments gonflables offre des possibilités spectaculaires infinies. Rien d’étonnant donc, à ce que ses œuvres s’intègrent à des installations d’autres artistes, comme celle de Marie-Jeanne Gauthé et Géraud Périole au parc de la Tête d’Or.


Toutes les oeuvres

Tensegrity (2018)

Quartier Grolée, 6 tubes fluorescents de 5 mètres flottent dans les airs, en équilibre précaire. Rien ne semble les lier les uns aux autres, pourtant ils tiennent en apesanteur. Pour cette œuvre, Jean-Pierre David a revisité le principe de tenségrité, qui permet à des éléments de tenir en tension par la seule pression de l’air. Les néons brillent, vibrent et grésillent. La lumière hoquète, jaune, rouge ou orangée, puis dans un borborygme s’éteint et se rallume en un éclair bleuté. Dans un final victorieux, la belle lumière blanche apparaît enfin. Amusé par l’allumage laborieux du célèbre tube lumineux, l’artiste, raconte, à sa façon, l’histoire du néon.

Les Algues Lumineuses (2011)

D’immenses algues aériennes lumineuses envahissent les bassins des terrasses et partent à la conquête du ciel. Dès la nuit venue, elles croissent rapidement jusqu’à 20 mètres de haut, grâce aux bons soins des « alguiculteurs ». Surnaturelles et pourtant étonnamment vivantes, elles ondulent avec grâce sous la pression du vent, dans un balancement naturel et hypnotique.

Et après la Fête des Lumières :
Dubaï festival of lights 2014