OCUBO

Carole Purnelle et Nuno Maya se rencontrent au pôle de l’image d’Angoulême. La designer belge y étudie le multimédia lui, l’animation 3D. Après leur formation en 1998, ils s’installent à Lisbonne dont Nuno est originaire et fondent en 2004 le studio créatif Ocubo. Attachés à la valorisation de monuments emblématiques ou des lieux chargés d’histoire, ils créent un langage universel, compréhensible de tous. Aujourd’hui, de Singapour à Melbourne, en passant par la Finlande et la Slovénie, Ocubo continue de rendre l’art accessible à tous. Constamment soucieux de placer le spectateur au cœur de leur processus créatif, leurs œuvres monumentales sont spectaculairement immersives.

https://www.ocubo.com/


Toutes les oeuvres

Pigments de Lumière (2018)

Ocubo propose avec Pigments de Lumière  la création de tableaux abstraits grâce à la diffusion dans l’eau, de pigments, d’encres et de fleurs. Ces derniers, précipités dans le liquide, produisent des effets visuels inattendus. Ralentis, effets kaléidoscopiques, fleurs psychédéliques, la projection de ces tableaux sur la façade de la cathédrale Saint-Jean offre un spectacle singulier, auxquels des jeux de laser ajoutent du relief. Valorisant textures, formes et couleurs, cette œuvre contemplative rend aussi hommage à l’histoire de la rose de Lyon. Un projet délicat et immersif alliant performance artisanale et prouesses techniques, jouant avec des images réelles hors échelle de format et de temps. Méfiez-vous du pouvoir des fleurs !

Guignol sur la colline (2017)

L’équipe artistique d’OCUBO s’empare de l’imaginaire de Guignol avec la complicité des élèves du collège Jean Moulin. La façade de l’établissement, situé dans le quartier où la célèbre marionnette a vu le jour, est pour la première fois mise en lumière et leur sert de castelet. Le décor, créé à partir de dessins d’enfants de Lyon, abrite aussi les premiers pas d’acteurs des collégiens auprès de Gnafron et de la Madelon.

Fruit d’un travail participatif hors norme, cette œuvre vivante et colorée revisite l’univers de  la plus emblématique des marionnettes lyonnaises.


Avec le soutien des Musées Gadagne, du Collège Jean Moulin, du Lycée des métiers des arts de la coiffure, de la Cie M.A le Théâtre le Guignol de Lyon et de Transavia