Stéphane Durand & Patrick Laurino

Stéphane Durand est plasticien, peintre et décorateur pour le cinéma et le théâtre. Ses installations qu’il crée avec Patrick Laurino, constructeur de décors, s’inspirent d’objets du quotidien dont il s’amuse à détourner l’usage initial. Fidèles artistes des Invites de Villeurbanne, ils signent aussi régulièrement des scénographies pour les Francofolies de La Rochelle. Une collaboration artistique de 15 ans, où les deux concepteurs posent un regard souvent décalé sur les choses familières de notre quotidien, auxquelles ils apportent une nouvelle dimension. Preuve en est, l’imposant Mètre de menuisier lumineux, posé devant l'église Saint-Bonaventure en 2017, qui révélait déjà leur sens de la démesure !


Toutes les oeuvres

Les Veilleuses (2018)

En bord de Saône, quai Romain Rolland dans le prolongement du pont Maréchal Juin, Stéphane Durand & Patrick Laurino ont transformé deux nacelles de chantier en lampes d’architecte géantes. Étranges luminaires surplombés d’abat-jours démesurés, ils se font face, de part et d’autre des voies de circulation, et s’envoient des messages en morse. Des balises rouges et blanches, disposées en cercle autour de chaque lampe, s’animent au moment de l’envoi des signaux lumineux, comme si elles affichaient la progression de leur téléchargement. Objets lumière détournés, Les Veilleuses évoquent la communication un peu laborieuse dans l’espace urbain et l’état de chantier des villes en perpétuelle mutation. 

Mètre (2017)

Monumental et lumineux, le «Mètre» de menuisier, apposé près de la façade de l’église Saint-Bonaventure, entre en résonance avec l’édifice dont il semble prendre les mesures, tout en nous rappelant, avec un brin d’humour, de garder le sens de la mesure !

On peut également lui trouver l’allure fantastique d’un éclair figé dans le sol par un geste divin. Quelle qu’en soit l’interprétation, l’envie de déplier cette installation ludique est irrépressible.


Avec le soutien de Sanctuaire Saint Bonaventure