Temple du Change

Temple du Change, Lyon 5

A la fin du XVème siècle, sous François Ier, Lyon devint la première place financière d'Europe. La douane se trouvait alors près du Pont du Change (démoli en 1842), à deux pas de la place du Change. Cette dernière, dans le quartier des Changeurs, était occupée par les marchands depuis le XIIIème siècle, aucun bâtiment officiel n'ayant été prévu pour les changeurs. C'est entre 1631 et 1653 que la première "Loge des Changes" fut construite, sur les plans de Simon Gourdet, pour le commerce et les monnayeurs.

En 1803, dans le cadre du Concordat et des articles organiques rétablissant les cultes en France, la Loge du Change fut confiée par la ville de Lyon à la communauté protestante de Lyon. C'est à cette date que l'ancienne Loge du Change devint, par arrêté préfectoral, le Temple du Change.

En décembre 1999, pour fêter le nouveau millénaire, la ville de Lyon et la Renaissance du Vieux Lyon ont mis à jour le désir de Soufflot de voir deux horloges couronner la façade. L'horloge de droite est familière aux passants, puisqu'elle est là depuis l'édification du bâtiment. C'est surtout le cadran de gauche qui surprend : pièce d'exception, cette horloge, dite "idéale", souhaitée par Soufflot mais jamais réalisée, marque les jours, les mois et les années.

Source : site des musées Gadagne

Lumière de verre


Les 7, 8 et 9 décembre de 20h à minuit.

Le 10 décembre de 19h à 23h.


La façade du Temple du Change se dévoile sous un jour nouveau, sublimée par  la lumière du verre. Chaude, et à l’éclat inédit, elle donne une impression de relief et de volume inouïe à ce monument incontournable du Vieux-Lyon. Les artistes évoquent et réinterprètent, à travers cette projection monumentale, la trajectoire historique de ce bâtiment lyonnais. Déambulez sur la place du Change pour saisir le caractère unique de cette lumière, sous toutes ses facettes et une œuvre poétique invitant à la pause contemplative.


> Lumière de verre