Grand Hôtel-Dieu

Hôtel-Dieu, Lyon 2

Construit en bordure Ouest du Rhône, l’Hôtel-Dieu de Lyon est l’un des plus longs bâtiments de la presqu’île. Datant du XIIe siècle, il s’agit du premier hôpital de la ville. Aujourd’hui, l’ensemble de ses services a été transféré vers d’autres établissements. Entre 2010 et 2017, un projet de rénovation d'envergure, visant à lui redonner ses lettres de splendeur, y a été mené. Il a réouvert début 2018.

La cour d’honneur de l’Hôtel-Dieu accueille chaque année près de 100 000 visiteurs pendant les quatre jours de la Fête des Lumières.

Les projets artistiques de ce site unique, depuis 2005 sont tous associés à Alain Bénini, l’ingénieur-architecte des Hospices Civils de Lyon. Dans cette cour fermée, la bande sonore invite souvent les visiteurs à la pause, voire à la danse.  

L’artiste transforme la cour d’honneur en un lieu de correspondances pour des écrits (« Correspondances ») lors de l’édition 2012, et, en 2013, une « Caresse Climatique » revisite les quatre saisons.

CODA


Jeudi 5 et dimanche 8 de 19h à 23h
Vendredi 6 et samedi 7 de 20h à minuit


Sous la verrière de la Cour du Midi, 20 bras articulés entament un ballet lumineux porté par une composition originale de Lucie Antunes. Baignées dans la brume, les machines font apparaitre leurs membres mécaniques rehaussés de barres de lumière, qui semblent trancher les airs de leur incandescence. Cette étrange pantomime avant-gardiste, entre référence assumée aux sabres laser de George Lucas et performance artistique millimétrée, emprunte son langage au chorégraphe William Forsythe.
> CODA