Inook

Designers, Moetu Batlle et David Passegand s’installent à Lyon en 1998 et co-fondent le studio de design digital Inook. En 2000, ils créent les Anooki, deux adorables Inuits, comme identité visuelle d’Inook. Pour leur première Fête des Lumières en 2012 les deux esquimaux, Anook et Nooki, s’offrent la gare Saint-Paul comme théâtre de leurs acrobaties. Succès immédiat ! La même année, pour développer le projet Anooki, David et Moetu créent avec Marc Guidoni Aglagla production et lancent une websérie sur France4. Récompensés par deux trophées des Lumières France3 en 2012 et 2014 et alors qu’il se chuchote en coulisses un projet de long métrage, ils reviennent après une dizaine de spectacles, de Kiev à Singapour.

http://www.inook.com/


Toutes les oeuvres

Une petite place pour de grands rêves (2018)

Place Bellecour, Lyon 2

Les Anooki ont pris du relief. Immenses personnages, la place Bellecour est leur nouvelle aire de jeu. L’installation monumentale transforme les lieux en chambre d’enfant. La statue de Louis XIV à l’échelle des Anooki n’est plus qu’un petit soldat de plomb, tout comme le vrai camion de pompier qui semble être un jouet. Sur la place, des billes éparses s’illuminent au gré de la grande roue devenue veilleuse, sur laquelle, toutes les 15 minutes, sont projetés les rêves des Inuits. Les apparitions sont souvent prétextes à évoquer avec humour de grandes causes planétaires, mais surtout de faire la fête en chantant et dansant sur leur nouveau tube entêtant.

Les Anooki s’invitent à l’Opéra (2014)

L’Opéra est le nouveau terrain de jeu des Anookis, et les facéties de l’irrésistible duo bousculent l’architecture du vénérable bâtiment ! De sauts en plongeons, de danses en glissades, les petits Inuits déclenchent, dans un spectacle drôle et poétique, une gigantesque cascade d’eau qui noie l’édifice, transforment l’Opéra en un gigantesque cadeau, laissent une tempête de neige recouvrir la façade…

Accès Louis Pradel réglementé, suivre le sens de circulation

Les Anooki agitent la Gare Saint-Paul (2012)

Gare Saint-Paul, Lyon 5

Sortis de l’imagination des designers Moetu Batlle et David Passegand, les Anooki sont les plus petits esquimaux du monde… et ils ont choisi la gare Saint-Paul comme terrain de jeu. Ces deux personnages survoltés, issus d’un monde virtuel, s’amusent avec l’architecture du bâtiment qui se tord, rebondit et devient liquide dans une projection lumière décalée.

Et après la Fête des Lumières :
Dubaï festival of lights 2014