Léa Barbazanges

Léa Barbazanges, née en 1985, vit et travaille à Strasbourg. Elle est diplômée de l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg. Son travail a fait l'objet d'expositions personnelles et expositions collectives. Artiste curieuse, glaneuse, elle collecte des matériaux d'origine minérale, végétale ou animale choisis pour leur élégance, délicatesse et raffinement pour créer ses "assemblages organiques". Graphiques, jeux de lignes, de nervures, de ramifications, de transparences, de brillance et de reflets, ils se révèlent à la lumière, extraordinairement fragiles, en équilibre précaire, menaçant de disparaître au toucher. Actes d’observation et de compréhension, ses assemblages sont le fruit d’un geste patient, méticuleux et rationnel. Elle organise la juste mise en forme du matériau sans aucun artifice, en dépasse les limites et dégage ses propriétés invisibles par la simple expérimentation de ses caractéristiques.

MicaPenrose est un projet développé par Léa Barbazanges avec Sylvain Ravy, chercheur au CNRS, avec le soutien de Diagonale Paris-Saclay, la Région Grand Est, et l'expertise de Denis Gratias, membre de l'Académie des sciences.

leabarbazanges.fr


Toutes les oeuvres

MicaPenrose (2021)

Projet liant intimement art et science, avec rigueur scientifique et raffinement esthétique, MicaPenrose représente un quasi cristal avec des tuiles faites d'un cristal périodique, le mica : ce minéral qui scintille dans le sable ou les galets.

Les couleurs, qui reprennent la palette des bulles de savon par exemple, sont dues aux propriétés optiques du mica et changent en fonction de votre déplacement. En vision latérale, la couleur naturelle du minéral apparaît. 

Le motif - un pavage de Penrose - permet de modéliser la structure atomique du quasi cristal d’alliage d’aluminium, dont la découverte a été récompensée par le prix Nobel de chimie 2011. La découverte du quasicristal a bouleversé les idées que les scientifiques se faisaient de l'ordre dans la matière.

Le cadre de MicaPenrose est lui-même réalisé en alliage d'aluminium.

________

Intention artistique

Approche attentive du réel, la démarche de l’artiste renvoie le contemporain à son regard sur son environnement, à l’extraordinaire beauté du banal. 

________

Soutien technique : projet développé avec Sylvain Ravy, chercheur au CNRS, avec le soutien de Diagonale Paris-Saclay, la Région Grand Est, et l'expertise de Denis Gratias, codécouvreur des quasi-cristaux et membre de l'Académie des sciences.