Renaud Denier

L’association « Les Insisyphes » se constitue des designers d’espace Renaud Denier et Caroline Alvarez. Ils se rencontrent pendant leur formation à l’école des Beaux-arts de Lyon et partagent un certain rapport à la ville, à la fois poétique et absurde.

Ensemble, ils créent des expériences artistiques dans l’espace urbain et jouent avec des éléments insignifiants ou très connotés qu’ils détournent ou s’approprient, souvent avec humour, pour créer de manière subtile ou flagrante des situations étonnantes.

En 2010, ils interpellent le public de la Fête des Lumières avec leur « Sanatorium », Place Raspail (Lyon 7e), afin de leur faire vivre plusieurs expériences avec la lumière.

L’année suivante, avec ses sons, ses lumières, ses couleurs et sa couche de brume sur le bitume, « La Zone Grise » crée une ambiance bien étrange à l’intérieur des voûtes sous Perrache (Lyon 2e).


Toutes les oeuvres

La Zone Grise (2011)

« Depuis quelques jours ça sonne pas pareil. La lumière, aussi : on dirait qu’elle a changé. Ou alors c’est la couleur ? Et il y a tout ces signes sur les murs, le sol... Qu’est-ce qu’il se passe par là-bas ? J’ai croisé un type un peu étrange, il m’a parlé d’une « zone grise » ».
La voie routière sous Perrache reliant le cours Charlemagne à la place Carnot revêt une atmosphère bien étrange : son, lumière, couleur, couche de brume sur le bitume…, le public entre dans « la Zone Grise ».

Le Sanatorium (2010)

Place Raspail, Lyon 7

Formée de cubes lumineux qui ne laissent rien transparaître, hormis de fugaces rayons, cette installation se vit de l’intérieur. La traversée de cinq espaces intimistes fait naître de nouvelles sensations visuelles. Le spectateur a ici l’occasion de vivre une expérience saisissante de la lumière dans son plus simple appareil, lui permettant littéralement de la ressentir.