Alain Bénini

Architecte diplômé par le gouvernement, Alain Bénini travaille en tant qu’ingénieur-architect aux Hospices Civils de Lyon, dans le domaine hospitalier. Il s’intéresse notamment à la qualité des lieux accueillant les patients et le personnel.

Il a participé en tant que concepteur à plusieurs mises en lumière évènementielles ou pérennes de bâtiments dans le cadre de la Fête des lumières ainsi qu’aux festivals « Les Yeux de la nuit» à Genève, GLOW à Eindhoven, « Nights lights » à Singapour et à la fête du DIVALI.

Alain Bénini est depuis de nombreuses années le concepteur lumière exclusif de la Cour d’honneur de l’Hôtel-Dieu, un lieu incontournable de la Fête des Lumières. En 2005, il y installe « un Cube de Lumières », puis des « Curiosités sorties du Rhône » en 2006. En 2007, la cour devient une terre agricole un peu particulière (« Cultures ») avant de prendre des allures de fête foraine (« Carrousel ») l’année suivante. Il conçoit la même année une « Invitation au Voyage » devant l’aéroport de Saint-Exupéry.

Jamais à court d’idées, Alain Bénini transforme son terrain de jeu  tour à tour en ambiance méditerranéenne en 2009 (« Cordadra »), en livre d’histoire du patrimoine (« Cinq Siècles »), en zone saturée de couleurs (« Coudecouleur »), en lieu de correspondances pour des écrits (« Correspondances ») et en 2013 en « Caresse Climatique » revisitant les quatre saison


Toutes les oeuvres

Caresses climatiques (2013)

L’artiste fait tomber sur le jardin de l’Hôtel-Dieu une jungle d’étranges de fines lianes lumineuses dont la couleur change au gré des saisons. Blanches et cassantes en hiver, elles deviennent envahissantes et collantes à la saison des pluies, et l’été venu, elles offrent, une chaude caresse.

Correspondances (2012)

Thèses, faire-part, ordonnances, courriers d’encouragements… Les écrits font découvrir la vie de l’ancien hôpital et des milliers de lettres forment un plafond de réflecteurs blancs changeant de couleur selon les sujets. Chacun peut à son tour poser des mots dans une ambiance visuelle et sonore singulière qui participe à l’émotion.

Coudecouleur (2011)

En 4 séquences rythmées par une atmosphère sonore correspondante, Alain Bénini, plonge cette fois-ci l’Hôtel-Dieu dans des univers lumineux ludiques, magiques et saturés de couleurs. La pluie et les vagues succèdent à la neige, remplacée par le soleil, tandis que les plantes et les fleurs surgissent à leur tour.

Cinq Siècles (2010)

L’architecte des HCL propose une splendide balade visuelle, sonore et temporelle. Le riche patrimoine culturel de cet édifice lyonnais se déploie au fil de cinq tableaux en trois dimensions. Une évocation d’un éclairage à la bougie fait référence au XVIIème siècle. Le faste du XVIIIème siècle est illustré par des façades lumineuses et brillantes. Le XIXème prend des allures de cabaret, avec des arcades rougeoyantes. Une ambiance de fête vient rappeler les souvenirs de la Libération et la fin de la deuxième guerre mondiale. L’entrée dans un nouveau millénaire est enfin marquée par une atmosphère différente, bientôt révélée…