Place Louis Pradel

Place Louis Pradel, Lyon 1

Située au pied de la colline de la Croix-Rousse, la place, aménagée en 1980, porte le nom de Louis Pradel, maire de Lyon de 1957 à 1976. Deux édifices emblématiques se font face : l’Hôtel de Ville et l’Opéra. Dans le prolongement de la place, la grande esplanade, ponctuée d’œuvres des sculpteurs Ipoustéguy et César, conduit aux quais du Rhône.

  • L’actuel Opéra de Lyon succède à deux précédents édifices. Reconstruit en 1993 par Jean Nouvel, il contraste avec l’architecture du 17e siècle de l’Hôtel de ville. Jean Nouvel conserve les murs et les façades anciennes et coiffe le bâtiment d’une immense verrière demi-cylindrique qui abrite les salles de danse. 
  • Au nord de la place, les petites rues remontent vers le quartier de la Croix-Rousse et serpentent entre les anciens immeubles de canuts. L’activité de la soierie a fortement marqué l’histoire des pentes de la Croix Rousse, que les Lyonnais désignent comme la colline qui travaille. Fourvière avec sa basilique étant la colline qui prie.
  • En 1982, l’artiste Ipoustéguy réalise quatre sculptures en collaboration avec l’architecte Charles Delfante. Le Soleil, dite La fontaine des amoureux, fait face à l’opéra. C’est un large disque de bronze sur lequel est gravé le vers de la poétesse lyonnaise de la Renaissance Louise Labé : Permets m’amour penser quelques folies… En face, sur la place Tolozan, L’homme de la liberté sculpté par César, aussi appelé Le patineur ou Dieu du Roller, fait écho aux amateurs de glisse urbaine pour lesquels la place Louis Pradel est un lieu de pratique. 

Source : Musée d'histoire de Lyon - Musées Gadagne

Les Lustres


Jeudi 5 et dimanche 8 de 19h à 23h
Vendredi 6 et samedi 7 de 20h à minuit


Place Louis Pradel, chus d’un plafond imaginaire, cinq lustres de six mètres sur six sont posés à même le sol. Chaque luminaire monumental arbore 20 abat-jours sur leurs huit branches tentaculaires. Paisibles, les lampes attendent que le public s’approche d’elles pour s’éclairer timidement… D’abord hésitante, leur lumière hoquète puis s’affirme peu à peu. Éprises de liberté les suspensions lumineuses se répondent alors en chœur et en couleurs.
> Les Lustres

TOWER


Jeudi 5 et dimanche 8 de 19h à 23h
Vendredi 6 et samedi 7 de 20h à minuit


TOWER est un projet signalétique artistique en trois pièces dont la vocation est d’accueillir et d’orienter le public dans la ville. De loin, encerclant la tour à intervalles réguliers, cinq barres horizontales incandescentes semblent flotter dans les airs comme en apesanteur. En se rapprochant, le public distingue les bâches de signalétique disposées çà et là ornant le totem lumineux. L’esthétique aérienne et futuriste de ces hautes structures rectangulaires s’inspire du courant architectural déconstructiviste.
> TOWER

Localisation