Porté par le Vent

Le parapentiste Christophe Martine fonde en 2002 Porté par le Vent®, compagnie avec laquelle il propose ateliers, expositions et spectacles éoliens. En 2011 avec Les Luminéoles, il signe sa première scénographie pour la Fête des Lumières. Depuis, il construit un univers peuplé d’objets volants inspirés de la faune et de la flore, thématiques qu’il affectionne et qu’il aime à replacer dans un environnement urbain. Oiseau, poisson, fruit ou fleur, libre à chacun d’y voir ce qu’il souhaite car ses créations sont, avant tout, conçues pour créer des décors poétiques où seul l’émerveillement compte. Utilisant le vent et la lumière comme matières premières, ses œuvres présentées de Shanghai à Quito incitent toujours à la contemplation.

www.porteparlevent.com


Toutes les oeuvres

Prairie éphémère (2019)

Place Bellecour, Lyon 2

Au pied de Louis XIV, 500 pampas transforment la place Bellecour en prairie lumineuse, d’où surgissent d’improbables créatures volantes. Ces plantes rayonnantes de 4 mètres de haut participent à la création de tableaux vivants aux reflets changeants qui transforment les lieux, tantôt en prairie sauvage, tantôt en océan fantastique. Pampas et Luminéoles aériennes se répondent en mouvement et couleurs. Réduit un instant à la taille d’une fourmi, le spectateur se voit offrir une plongée spectaculaire dans un monde végétal monumental. Cette immersion bucolique et contemplative invite le public à lever les yeux et vivre un rêve éveillé.

Les amours en cage (2019)

Rue de la République, 300 physalis suspendus dans les airs scintillent et changent de teintes au gré des vents imaginaires, comme attisés sous l’action d’un souffle invisible. Ajourés ou nervurés, en forme de lys ou dévoilant leur cœur lumineux, ils invitent le spectateur dans une promenade poétique à lever les yeux pour contempler cette nature luxuriante et fantastique. Entre la place de la République et les Cordeliers, les Amours en Cage prennent vie. Réagissant à la présence humaine, les arbres se parent d’un précieux scintillement accompagné d’une douce mélodie,  et génèrent à l’unisson une composition musicale inédite. Une rêverie lumineuse, sonore et interactive au cœur de la ville.

Les amours en cage (2018)

Les amours en cage est un parcours inspiré de la rencontre des vents du Nord et du Sud. Suspendus sur un kilomètre rue de la République, 250 physalis lumineux, scintillent et changent de teintes au gré des vents, comme attisés sous l’action d’un souffle invisible. Tandis qu’au Sud, ces plantes en forme de cocons s’éclairent d’orangé, ceux au Nord, plus matures, sont bleutés. Rue Président Carnot les vents contraires se rejoignent. Là, bleu et orange se mêlent pour virer au violet. Fermés ou entrouverts, les physalis y brillent d’un cœur rayonnant. Certains, ouverts, laissent apparaitre leur fruit lumineux... Une balade urbaine en pleine nature à admirer jusqu’à la fin du mois de décembre.

Les Pikooks (2017)

Immergez-vous dans une ambiance poétique et apaisante place de la République… Un couple d’oiseaux bleus cerfs-volants, les Pikooks, inspirés des harfangs des neiges, exécutent une danse nuptiale aérienne, tout en couvant du regard leurs trois œufs. Leur nid flotte sur l’onde du bassin, au milieu des lentilles d’eau et des roseaux. Lentement, ces graciles volatiles rejoignent leur nichée et toute l’atmosphère se réchauffe - prenant des teintes orangées - à l’approche de la naissance des oisillons. Visibles à travers les coquilles, des lumières rouges pulsent, tels les battements de leurs petits cœurs. Assisterez-vous en direct à leur éclosion ? Bienvenue dans un monde féérique !

Jardin d’hiver (2014)

A la nuit tombée, le parc vous ouvre les portes d’un univers féérique et paisible : au cours de votre déambulation, des végétaux aux courbes délicates et des fleurs scintillantes déploient leurs bourgeons et corolles dans des serres cristallines. A fleur d’eau, des œufs s’illuminent sur le lac endormi. En levant les yeux au ciel, contemplez les libellules et carpes géantes qui, dans une parade nuptiale, veillent sur ce monde fantastique.

Entrée par la Porte des Enfants du Rhône

Le Bal des Luminéoles - Poésie Céleste (2012)

Une atmosphère légère et poétique souffle le long des Berges du Rhône. De chaque côté de la rive, le spectateur assiste à un ballet aérien. Les Luminéoles, oiseaux imaginaires de lumière aux ailes graciles présentés pour la première fois en 2011, dansent à fleur d’eau avec le vent. Leur envol offre un déploiement de couleurs avec le ciel et la ville en toile de fond.

Et après la Fête des Lumières :
Glow Eindhoven 2013
Light in Jerusalem 2013

Les Luminéoles (2011)

Quatre majestueux cerfs-volants subtilement illuminés par des leds s’élèvent dans la nuit, 30 mètres au-dessus de la Saône. Le pont Masaryk, suspendu à ces Luminéoles et leurs longues voiles blanches, semble alors porté par le vent. Cette création éolienne invite à une nouvelle contemplation du ciel, révélant sa dimension onirique.